La commémoration du 24 avril a été l'occasion pour l'Argentine de faire partie de la vingtaine de pays à avoir reconnu officiellement le génocide arménien.

Suite au vote du texte, la Turquie a annulé une visite ministérielle qui devait se dérouler les 28 et 29 avril à Buenos Aire dans le cadre de la réunion de l'Alliance des Civilisations.

Le ministère turc des Affaires étrangères a affirmé dans un communiqué que "Le Sénat argentin a approuvé un nouveau texte soutenant les allégations sans fondement des Arméniens (que) nous condamnons fortement et rejetons complètement".

AFP, 25 avr 2008