L'Âme arménienne

22 septembre 2010

Pétition pour la pénalisation du génocide

Je reviens après un long moment d'absence !

Et avec une pétition pour que le Sénat se bouge et examine la proposition de loi punissant le négationnisme du génocide arménien, votée il y a maintenant 4 ans ! Cette loi donnerait un peu plus de sens à celle votée en 2001 qui proclamait uniquement "La France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915".

>> http://www.petition-genocidearmenien.com/

La pétition est à l'initiative de l'adjoint au maire de Marseille, Didier Parakian (également styliste).

Posté par Minouchig à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 mai 2009

L'Histoire a déjà été écrite

Reportage du 23/04/2009 sur France 3: Discours de Bernard Henry-Levy et Ara Toranian:

Posté par Minouchig à 23:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 mai 2009

Eurovision: la petite histoire

Le 16 mai dernier, c'était le 54e concours de l'eurovision de la chanson, et la 4e participation de l'Arménie.
C'était les soeurs Inga et Anush qui l'ont représentée avec leur chanson Jan Jan.

>> Fiche de l'eurovision-fr.net (avec le clip)

Voici leur prestation:

Au moment des votes, la présentatrice, qui n'était autre que Sirusho, la représentante arménienne de l'année dernière (placée 4e), tient dans ses mains ses fiches où sont notés les poins attribués aux pays. Sur la couverture, une photo est bien en vue:

C'est le monument symbole du Karabagh.

Etant donné les relations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, cette petite provocation ou ce clin d'oeil, selon le côté dont on fait partie, a fait son effet. Au départ, il devait y avoir cette photo projetée sur un écran lors du passage d'Inga & Anush, ce qui a été refusé par le comité de l'eurovision. Alors la solution c'était de la faire figurer sur les fiches! et en arrière-plan aussi.

Regardez, comme c'est discret:

Au final, l'Arménie est arrivée 10e du concours. Il faut savoir que jusqu'à l'année dernière, les votes étaient émis par les sms des téléspectateurs. Depuis cette année, c'ets moitié sms/moitié jury. ce qui change pas mal de choses. La Turquie ne donne plus 12 points à l'Arménie par exemple.

Posté par Minouchig à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2009

Programme 24 avril 2009

Posté par Minouchig à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2009

Orange

Après l'implantation d'Orange en Arménie, l'opérateur français confirme et renforce les liens avec ce pays: ce 12 mars, une nouvelle chaîne a fait son apparition sur la TV d'Orange: la chaîne publique Armenia 1.

Depuis 20 ans, Orange a développé un partenariat avec l'Arménie en y envoyant une antenne satellite transportable suite au tremblement de terre en 1988 ou en 2000 en soutenant le Fonds arménien de France et le Phonéthon. En 2008, Orange remporte la licence GSM et 3G en Arménie.
Fin 2009, le groupe Orange lancera une offre de téléphonie mobile via la filiale Orange Armenia.


Posté par Minouchig à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 février 2009

Parfums d'Arménie


« Parfums d’Arménie » sous la direction artistique de Christina Galstian Agoudjian est une fresque moderne et vivante chargée d’une grande émotion, vous transportant  à travers la danse, la musique et le théâtre au cœur de l’histoire et de la culture du peuple arménien. La Compagnie YERAZ avec plus de 60 artistes sur scène vous offre un voyage de rêve dans  un monde féérique où s’entremêlent amour, drame, humour et grâce. >> Casino de Paris


2004 au Café de la Danse

2005 en représentation à Porto Rico et en Bulgarie

2006 au Casino de Paris
et tournée dans le cadre de l'année de l'Arménie

2007 à l'Olympia

2009...

Après s'être produit au Liban fin 2008,
Yeraz est de retour au Casino de Paris les 14 et 15 mars

Les places sont en vente également à la Fnac.


Posté par Minouchig à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2008

Ca bouge chez les intellectuels turcs

Une pétition sur internet le 15 décembre dernier a été lancée par des intellectuels turcs pour demander pardon aux "frères et soeurs arméniens". En 4 jours, 13 000 Turcs ont signé.

 

Le Monde en a parlé le 20 décembre à sa Une et dans son Editorial qui rappelle que "l'amnésie collective est pratiquée depuis la création de la République en 1923" et que le mot "Arménien" est toujours une insulte en Turquie.

 

Quel courage pour ces hommes qui, depuis la mise en ligne de cette pétition, reçoivent des lettres d'insultes, menaces de mort, et qui ont défié la loi turque en transgressant l'interdiction de parler de ce sujet tabou.

 

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, sur la ligne du Gouvernement depuis plus de 90 ans, nie en bloc et condamne la démarche: "Nous n'avons commis aucun crime, donc nous n'avons pas besoin de nous excuser".

 

L'assassinat de Hrant Dink, en janvier 2007, a dû jouer un rôle accélérateur dans ce "réveil des consiences".
Conférences, difussion de films ou documentaires se sont multiplié en Turquie.

 

De plus en plus d'intellectuels parlent, se trouvent une origine arménienne, écrivent des livres. Pour ca ils sont parfois poursuivis.

 

Très récemment, l'historien turc Taner Akçam a publié "Un acte honteux" après avoir fouillé dans les archives ottomanes.

 

Un pas de plus vers la reconnaissance du génocide.

Posté par Minouchig à 21:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 novembre 2008

Nous avons bu la même eau

Le film documentaire de Serge Avédikian, réalisateur français d'origine arménienne, retourné au village natal de son grand-père a été diffusé au Centre culturel français à Istanbul à l'occasion du festival "1 001 films documentaires". Avedikian invite les spectateurs à se pencher sur le passé, à dialoguer.

Il est suivi par de plus en plus d'intellectuels turcs qui veulent bousculer la version officielle de l'Etat turc.

Mais du côté de l'Etat, il n'en est pas de même. Dès l'élection de Barak Obama, le premier ministre turc Erdogan l'a félicité et e a profité pour lui dire qu'il espérait que certaines promesses qu'il avait faite, resterait promesse... Obama avait déclaré plusieurs fois qu'il soutenait la cause arménienne. Et quelques jours avant l'élection, il avait commencé une "campagne d'influence" afin qu'Obama ne prenne pas de mesure allant à l'encontre des intérêts turcs.

Le ministre de la défense Vecdi Gönül a demandé, à l'occasion du 70e anniversaire de la mort d'Atatürk à Bruxelles "Pourrait-il être possible de maintenir aujourd'hui le même état national si l'existence des Grecs dans la région d'Egée et des Arméniens dans plusieurs régions de la Turquie se poursuivait comme avant?" faisant ainsi l'éloge des déportatons et massacres à l'encontre de ces populations.

>> L'intelligentsia turque face au passé arménien (lefigaro.fr)
>> Pressions turques sur Obama (CollectifVAN)
>> Propos du ministre turc de la défense


Posté par Minouchig à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Manif' au Sénat le 22 novembre 2008

Le CCAF a appelé à la manifestation samedi 22 novembre 2008, devant le Sénat, pour demander l'inscription à l'ordre du jour d'un texte votée par l'Assemblée nationale le 12 octobre 2006 pénalisant la négation du génocide arménien.

93 ans, la Turquie, nie toujours activement le génocide perpétré contre les Arméniens de l'Empire ottoman (négationnisme d'Etat). Fondée sur cet évènement par Kemal Atatürk, et sur le négationnisme qui suivit, aujourd'hui cette politique arrive en Europe et notamment en France, sans que les négationnistes soient punis d'une manière ou d'une autre.

En 2001, la France reconnait publique le génocide arménien. Cette loi est purement déclarative et n'a aucune conséquence juridique.

Au même moment, les Parlementaires décident de ne plus voter de lois mémorielles par peur d'une dérive. Sauf qu'on ne demande pas de reconnaître purement et simplement, mais punir la négation d'un crime contre l'humanité qui a été reconnu comme génocide. Pour les mêmes raisons qui ont fait voter la loi Gayssot.

D'ailleurs, Raphael Lempkin qui a créé la notion de génocide, avait pris pour exemple non seulement la Shoah mais également les massacres arméniens de 1915.

L'historien français Gérard Noiriel déclare dans JDD.fr "A propos de la loi Gayssot, je ne trouvais pas scandaleux que le politique fasse respecter des notions essentielles qui figurent dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. On ne peut pas prétendre empêcher le législateur d'intervenir sur ce qui touche à la mémoire."

Il faudrait savoir....

>> Tous les Arméniens sont concernés face au négationnisme (nouvelles d'Arménie)
>> Appel aux sénateurs (CCAF)
>> Le soutien de BHL (CollectifVAN)

Posté par Minouchig à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]