On en parle pas, mais ca arrive souvent. la dernière en date a eu lieu en décembre 2005 par des Azéris au Sud-Est du Nak hitchévan. le cimetière antique de Djougha de 10000 khatchkars (pierres tombales arméniennes avec une croix dessus) dont 8000 ont été détruites depuis 1998. Les morceaux cassés sont jetés dans l'Araxe qui borde le cimetière. Ces pierres veillaient sur les corps arméniens depuis le 16e siècle et témoignent de la présence arménienne dans cette région..

Au 19e siècle, pas mal de khatchkars ont été déplacés dans des musées.

Et pourtant les Azéris persistent à dire que les Arméniens n'ont jms vécu sur ces terres. Le Nakitchévan est une région arménienne qui a été rattachée par Staline à l'Azerbaïdjan, tout comme le Kharabagh.

Un des historiens appelés par le gouvernement de Bakou, a écrit en 1986 que ces pierres étaient une "architecture médiéval de l'Azerbaidjan" ou les attribue aux Albanais alors qu'ils sont devenus musulmans depuis le 11e siècle, donc bien avant l'erection de ces khatchkars.

L'UNESCO est intervenue 2 fois (1998 et 2002) et là en 2005, mais elle ne fait rien de bien concret, comme les autres institutions internationales, donc ca continuera tjrs.

"Nos morts meurent une deuxième fois."*

"Les Arméniens protestent, les Arméniens s'émeut et le monde se tait."*   

>>profanation du cimetière historique arménien de Djougha
(armenews)

ce genre de vandalisme ne se limite pas à ce cimetière là ni même au Nakhitchévan.

*Nouvelles d'Arménie Magazine