>>Une véritable mosaïque

extraits:

La Belgique et les Arméniens, Une histoire qui remonte bien loin…


Les premiers arrivants


"La communauté arménienne de Belgique est bien plus ancienne que l’on aurait pu le croire. En effet, dès le IVe siècle, des prêtres ainsi que des marchands et des intellectuels ont pris pieds dans le plat pays. "

Au tournant du 20e siècle


"Les origines de la communauté arménienne de Belgique proprement dite remontent au tournant du XXe siècle bien que les Arméniens ne soient pas encore très nombreux à cette époque. Trois facteurs les attiraient en Belgique:"
- La vente du tabac était libre : monopole de l’industrie du tabac détenu par les Arméniens
- Le commerce des tapis
- Le commerce de diamants

Une petite communauté bien organisée


"Bien que les Arméniens furent présents dans le pays de manière ininterrompue à travers les siècles, leur nombre n’a cependant augmenté qu’au moment de l’exode massif et forcé pendant la Première Guerre Mondiale, dû au Génocide perpétré par le Gouvernement Turc de 1915. La Belgique fut un des pays les plus accueillants mais les Arméniens n’y sont pas venus en grand nombre."

Mini-conclusion


"Malgré les circonstances difficiles, la communauté arménienne a su former des individus compétents qui ont réussi tant au niveau professionnel que social."


Le Who’s Who des Arméniens de Belgique

D ’horizons divers...


1) Les survivants de la première vague immigrante d’avant 1914
2) les survivants de la génération de réfugiés des massacres
3) l’arrivée massive dans les années 70’ des Arméniens d’Iran et du Liban et qui ont fui la situation politique dégradante de ces pays  4) Les arrivées en petits nombres mais successives de Constantinople depuis les années 60’ et 70’ et qui ont préféré quitter la terre hostile et la turquéfication croissante
5) 1500 personnes rapatriées de deux villages kurdes à l’est de la Turquie
6) Un nombre inconnu venant d’Arménie après l’indépendance en 1991 et qui dépasse aujourd’hui le nombre d’Arméniens de Turquie.
"Si au début du 20e siècle, la communauté arménienne de Belgique s ’occupait essentiellement de trois secteurs (tabac, tapis, diamants), aujourd’hui, elle s’est non seulement élargie en nombre mais elle s ’est également diversifiée dans ses intérêts professionnels en s’adonnant à une mosaïque d’occupations"


Le tabac, toujours arménien?


"L’industrie du tabac aux mains des Arméniens s’est totalement écroulée pour des raisons internes et a été rachetée par des industriels belges. Seul la société Missirian a encore un bureau central à Bruxelles."


Entre la Belgique et l’Arménie, un collier de diamants


"Depuis la fin du 19e siècle jusqu ’aujourd ’hui, un certain nombre d’Arméniens de Belgique ont réussi à se faire un nom respectable dans le milieu diamantaire anversois."


La petite Arménie Belge

Introduction : Naissance et renaissance « …et puis voyez s’ils ne riront pas à nouveau, voyez s’ils ne chanteront et ne prieront pas à nouveau. Parce que lorsque deux d’entre eux se rencontrent n’importe où dans le monde, voyez s’ils ne créeront pas une Nouvelle Arménie » (William Saroyan, 1935).

"Enfants de même origine se retrouvent pour constituer loin de leur patrie un petit pays qui est le leur, tout en vivant sur le sol belge en tant que citoyen du pays à part entière. Pour qu’une culture riche de 3000 ans se perpétue, même en dehors de son territoire initial, et ce pour des causes que nul n’a le droit de nier, il faut impérativement des associations, des hay doun, des églises, des mouvements de jeunesse et de femmes…"

Une même foi unit la nation

"Le culte arménien n’est pas reconnu officiellement par les Autorités Belges et ne bénéficie donc pas de subsides de l’Etat. Une autre particularité, c’est que l’église est œcuménique et ouverte aux trois cultes du peuple arménien : apostolique, catholique et évangéliste.

‘Une petite terre d’Arménie loin de l’Arménie’

"Les deux villes belges qui comptent le plus grand nombre d’Arméniens, Bruxelles et Anvers ont chacune un hay doun, décrit comme étant ‘Une petite terre d’Arménie loin de l’Arménie’ par un ministre arménien en visite en Belgique."

[...]


Valeur Qualitative

L ’Union fait la Force

"Bien organisée, dotée de personnalités compétentes dans beaucoup de domaines, la communauté brille dans sa lutte pour les causes arméniennes et ne cesse de chercher de nouveaux moyens pour répondre aux besoins de la diaspora et de l’Arménie. "

Le 3e Millénaire, bientôt les 4000 ans de la culture arménienne… ?