Nouveau film de Robert Guédiguian, sortie : 28 juin 2006

Se sachant gravement malade, Barsam souhaite retourner sur la terre qui l'a vu naître. Il souhaite également léguer quelque chose à sa fille Anna. Elle est pétrie de certitudes. Il voudrait lui apprendre à douter. Lorsqu'il s'enfuit en Arménie, il prend soin de laisser de nombreux indices pour qu'Anna puisse le rejoindre. Ce voyage obligé dans ce pays inconnu deviendra pour elle ce que Barsam voulait qu'il soit : un voyage initiatique, une éducation sentimentale, une nouvelle adolescence... C'est dans un petit village perdu dans les hautes montagnes du Caucase qu'elle le retrouvera, assis à rêver sous un abricotier en fleur... Sur son identité, sur ses amours, sur ses engagements, Anna doutera et aura grandi.

>>Figaroscope

>>Télérama

>>Guédiguian sur les traces de ses ancêtres


>>Interview de Robert Guédiguian (Nouvelles d'Arménie)

>>Interview d'Ariane Ascaride (les 5 dernières minutes, France 2, 27/07/06)

>>Ariane Ascaride, coeur arménien (le Temps)

 


Lettre de Robert Guédiguian


Chers amis,

Je vous adresse ce petit mot pour signaler la sortie, le mercredi 28 juin prochain, de mon nouveau film qui s'appelle LE VOYAGE EN ARMENIE.

Comme vous le savez, face à l'invasion de nos écrans par des productions hollywoodiennes et commerciales, la vie des films dans les salles des cinémas est de plus en plus courte. Le cinéma d'auteur a du mal à se maintenir suffisamment longtemps à l'affiche pour rencontrer son public et, malgré le succès qu'ont connu certains de mes films; je ne suis pas à l'abri de ces difficultés. C'est pourquoi je me permets de vous demander votre soutien en allant voir LE VOYAGE EN ARMENIE dès sa première semaine de sortie. Ce sont en effet les premières entrées qui déterminent la programmation dans de nombreuses salles, et donc la carrière du film.

En espérant que ce voyage vous plaira et qu'il touchera votre coeur et votre conscience, je vous transmets mes amitiés engagéees en France, en Arménie et partout.


léchargez la lettre de Robert Guédiguian sur :


http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=2335