On fête une défaite aujourd’hui. Vartanants, c’est une défaite, mais une victoire!

Le royaume de la Grande Arménie en 387 tombe sous la domination perse. La politique perse se durcit contre les Arméniens, par crainte d’une alliance avec des Perses archénemes. Le roi Yazdegird veut alors convertir l’Arménie au zoroastrisme.

La réponse à l’Edit du Grand Vizir Mihr-Nerseh était celle-ci :

"Par cette croyance (christianisme), personne ne peut nous faire changer, ni le feu, ni les épées, ni l'eau, ni tout autre horrible torture. Tous nos biens, toutes nos possessions sont entre vos mains. Nos corps vous appartiennent, disposez-en comme vous souhaitez. Si vous nous laissez notre croyance, nous vous resterons fidèles, ne recherchant aucun autre seigneur sur Terre, et dans les cieux aucun autre dieu en place de Jésus Christ. Car il n'existe nul autre dieu que lui."

L’Arménie ayant été dominée par d’autres peuples et donc d’autres religions a toujours eu affaire aux tentatives de conversions forcée. Mais personne n’a su, n’a pu. Le peuple arménien a la foi, depuis l’an 301, l’Arménie est le premier Etat à avoir adopté le christianisme.

Vartan Mamikonian, fils du général (Sparapet) Hamazasp Mamikonian et de Sahakanush, la fille du Catholicos Sahak Bartev, un descendant de Grégoire l'Illuminateur, était considéré comme un maître de guerre au sein de l’armée perse. Le peuple arménien se tourne alors vers lui pour lutter contre l’empire perse. L’armée perse comptait 300 000 hommes, l’armée arménienne 66 000… Vartan exhorta ses troupes, rappelant l'héroïque et victorieux combat des Juifs contre le tyran perse Séleucide Anthiochus IV (175-164 avant J.C.) pour défendre leur foi.

 

451, c’est la bataille d’Avarair. Evidemment les Arméniens succombent. Le sacrifice de Vartan Mamikonian et de la plupart des princes Arméniens qui périrent avec lui convainquit les Perses que cette conversion forcée était impossible.

Mais Vahan Mamikonian, neveu de Vartan, rallia les troupes et mena une guerilla qui dura 33 ans. Les pertes perses furent lourdes malgré tout. Le nouveau roi accepta la proposition de Vahan et en 484, un traité fut signéà Nuwarsak. Vahan fut nommé marzban d'Arménie (gouverneur général). L'Arménie recouvrit son autonomie et sa liberté. Vahan régna pendant 20 ans (485-505).

>> Nous sommes nos montagnes (beau texte sur un forum)

Vartan Mamikonian

Réponse perse:

"Au nom du Dieu Soleil, si demain matin au lever du soleil ces Nobles ne fléchissent pas le genou devant lui, le reconnaissant comme Dieu, ils seront emprisonnés et enchaînés, leurs femmes et leurs enfants exilés dans de lointaines contrées. Les troupes impériales accompagnées de hordes d'éléphants déferleront sur l'Arménie et raseront leurs églises".