Histoire:

Plus de 94% de la population arménienne appartient à l'Eglise Apostolique Arménienne, une Eglise indépendante des autres Eglises chrétiennes. A sa tête le "Catholicos de tous les Arméniens", qui réside à Etchmiadzine le saint siège.

Vers le milieu du 1er siècle, 2 apôtres de Jésus (Saint Thaddeus et Saint Barthélémy) introduisent le Christianisme en Arménie. Malgré les persécutions, le Christianisme est déclarée religion d'Etat en 301. L'Arménie est ainsi la 1e nation à avoir adopté le Christianisme.

Cette adoption est en grande partie dûe à Saint Grégoire l'Illuminateur.

En 451, lors de la bataille d'Avaraïr contre la Perse Sassanide, les Arméniens devaient défendre leur foi, ce qui en fit la première bataille que l'Histoire a reconnu comme combat pour la liberté de conscience.
 

Caractéristiques de la religion:

L'Eglise arménienne est autonome par rapport à celle de Rome depuis le Vé siècle (Rome ayant choisi une autre vision des choses, l'Eglise arménienne s'est séparée d'elle). La différence réside en ce que l'Eglise arménienne ne reconnait pas la dualité de la nature du christ. Jésus est Dieu. ce n'est pas le fils de Dieu, il n'a pas de nature humaine mais seulement divine. Pour le reste c à peu près pareil (sauf que, matériellement, les prêtres se marient^^). Elle se rapproche donc des autres Eglises non chalcédoniennes mais n'est pas en communion avec l'Eglise catho et les Orthodoxes. On l'identifie souvent aux Eglises orientales orthodoxes de l'Europe de l'Est mais c pas le cas (même si en voyant les tenus des prêtres ceux qui ne connaissent pas pourraient confondre).

L'âme du peuple:

Les Arméniens ont tjrs défendu leur foi face à ceux qui voulaient pendant des siècles les convertir. La religion arménienne (ou plutot le "culte" pour être exacte puisque la religion est le christianisme) fait l'unité des Arméniens.

Aujourd'hui, les églises ancestrales arméniennes situées en Turquie ont été fermées, saccagées et détruites. Des groupes bénévoles de jeunes y vont pour les restaurer. Comme d'ailleurs les écoles et les hopitaux.

Lors des manifestations du 24 avril, pour la commémoration du génocide, les Arméniens vont faire un tour à l'église pour écouter les chants et se recueillir (et pour rencontrer des vieilles connaissance aussi, tt le monde se retrouve là^^). et même les athées! parce que l'Eglise arménienne n'est pas seulement une religion, mais c'est une culture qui rassemble les Arméniens.

Les églises (en France), et même la cathédrale à Paris, sont tellement petites qu'il y a plus de monde à l'extérieur qu'à l'intérieur, mais c'est vivant, c'est spitituel, c'est chaleureux. Familier, intime.


L'Eglise arménienne a une âme. Elle est la "foi national" et diasporique des Arméniens.


Mère des Arméniens, c'est un peu comme Ararat.




NetArménie
Etchmiadzine (note)