08 juin 2004

Le déroulement du génocide

La première mesure est le désarmement des soldats arméniens enrôlés dans l'armée ottomane. Ils sont employé à des travaux de voirie ou de transport et, au cours de l'année 1915, éliminés par petits groupes. Puis les Jeunes Turcs, à la recherche des preuves d'un complot arménien, procèdent à des perquisitions et à des arrestations qui frappent en premier lieu les notables de Constantinople, arrêtés les 24 et 25 avril. La destruction des populations arméniennes est opérée en deux phases successives : de... [Lire la suite]
Posté par Minouchig à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2004

Le contexte du génocide

D'avril 1915 à juillet 1916, les deux tiers des citoyens arméniens de l'Empire ottoman - environ 1 200 000 personnes - ont été assassinés. Ce crime a été planifié par le comité central et les principaux dirigeants du parti Union et Progrès dont certains étaient des ministres du gouvernement ottoman. Il répond aux critères fixés par la convention du 9 décembre 1948 sur la prévention et la répression du crime de génocide. On peut donc le considérer comme le premier génocide du XXe siècle. Le 1er novembre... [Lire la suite]
Posté par Minouchig à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2004

Sondage sur l'entrée de la Turquie en Europe

A la question : « Etes-vous favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne? », les Français répondent plutôt oui à 39 % et plutôt non à 53 %. A la question : « Le Gouvernement turc refuse de reconnaître le génocide commis à l’encontre des Arméniens en 1915-1917, cela vous semble t-il très grave? », les Français répondent oui à 81%. A la question : « Si la Turquie reconnaissait le génocide commis à l’encontre des Arméniens, est-ce que cela vous rendrait plus favorable à son entrée dans ... [Lire la suite]
Posté par Minouchig à 01:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2004

Ils sont tombés

  Fable des 3 singes Les clés de la sagesse ? Ne rien voir, ne rien entendre,ne rien dire… Ne rien voir ? Est-ce ma faute à moi Si mes yeux ne savent pas se fermer, Si je perçois sous la fumée Le visage de la femme tourmentée De l’enfant exploité ? Est-ce ma faute à moi Si les tortionnaires de la liberté Ont arraché mes paupières ?Ne rien entendre ? Est-ce ma faute à moi Si mes oreilles ne savent pas se boucher, Et si je discerne sous les vivats Les sanglots d’un... [Lire la suite]
Posté par Minouchig à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]